History Of Ancient Civilization

Von:
User: user12
History Of Ancient Civilization
Charles Seignobos

Charles Seignobos

texte=Importez l'image de cette personne
Biographie Naissance 10 septembre 1854
Lamastre (Ardèche)
Décès 24 avril 1942 (à 87 ans)
Ploubazlanec (Côtes-du-Nord)
Nationalité Drapeau de France Français
Thématique Formation École normale supérieure
Titres professeur à l'Écoles des Hautes Études Internationales et Politiques (HEI-HEP)
Approche histoire méthodique
Travaux * Introduction aux études historiques, en collaboration avec Charles-Victor Langlois (1897)

La Méthode historique appliquée aux sciences sociales (1901)

Auteurs associés Détracteurs
(Critiques) François Simiand

modifier Consultez la documentation du modèle

Charles Seignobos, né le 10 septembre 1854 à Lamastre et mort le 24 avril 1942 à Ploubazlanec, est un historien français, spécialiste de la IIIe République, et membre de la Ligue des droits de l'homme.

Sommaire

1 Biographie
2 Citations
3 Ouvrages
4 Sources
5 Notes et références
6 Annexes
6.1 Articles connexes
6.2 Liens externes

Biographie

Né en 1854 à Lamastre en Ardèche, il est le fils de Charles-André Seignobos, député de l'Ardèche (1871-1881 et 1890-1892) et conseiller général de Lamastre (1852-1892), de famille protestante et républicaine. Il passe le baccalauréat à Tournon en 1871, où il fut pour un temps élève de Stéphane Mallarmé1. Après de brillantes études à l'École normale supérieure, où il suit les cours de Fustel de Coulanges et d'Ernest Lavisse, il finit premier à l'agrégation d'histoire.

Il part ensuite étudier deux années en Allemagne. Il s'installe quelque temps à Göttingen, Berlin, Munich et Leipzig. Nommé maître de conférence à l'université de Dijon en 1879 ainsi que professeur aux Écoles des hautes études internationales et politiques (HEI-HEP), il soutient sa thèse de doctorat en 1881, puis est nommé à la Sorbonne. Il est considéré comme un des deux fondateurs, avec son ami le physiologiste Louis Lapicque, de la communauté scientifique et humaniste « Sorbonne-Plage », à L'Arcouest, près de Paimpol2.

Son frère Raymond Seignobos succéda à leur père à la mairie de Lamastre (qui avait été maire seulement quelques semaines en 1870) de 1895 à 1914.

Charles Seignobos meurt en avril 1942, après avoir été placé en résidence surveillée à Ploubazlanec en Bretagne.

Considéré avec Charles-Victor Langlois comme l'un des chefs de l'école méthodique de l'Histoire, Seignobos est l'auteur de nombreux ouvrages d'histoire politique mettant en application la méthode historique allemande et bénéficiant de son excellent niveau linguistique en allemand et en anglais pour la recherche documentaire. Il est l'un des acteurs majeurs de l'histoire méthodique, qui repose sur la lecture critique des sources manuscrites.
Citations

« L'homme instruit par l'histoire sait que la société peut être transformée par l'opinion, que l'opinion ne se modifiera pas toute seule et qu'un seul individu est impuissant à la changer. Mais il sait que plusieu

Beiträge und Kommentare
Um eine optimale Funktionsweise zu gewährleisten, verwendet unsere Website Cookies. Durch die Nutzung der Website stimmst Du der Verwendung von Cookies zu. Mehr Infos
OK
Top of page
Kein Miniaturbild Entfernen Bitte wähle einen Grund aus Bitte gib die Stelle im Buch an. de de_DE